Islam Religion Humanité.  Index du Forum Islam Religion Humanité.
L'enregistrement ne prend que quelques secondes. Copier/coller de ce lien : http://forumalgerie.xooit.com/profile.php?mode=register ou cliquez sur S'enregistrer ci-dessous.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Female prisoners tortured and sexually abused in Egypt's jails

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Islam Religion Humanité. Index du Forum -> Bienvenue Islam Religion Humanité -> Administration. Reglement. -> -> -> > -> Le journal -> L'actualité Internationale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mont du desert
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2010
Messages: 5 084
Localisation: france
Masculin
Point(s): 2 111
Moyenne de points: 0,42

MessagePosté le: Sam 15 Fév - 07:57 (2014)    Sujet du message: Female prisoners tortured and sexually abused in Egypt's jails Répondre en citant

Female prisoners tortured and sexually abused in Egypt's jails


Saturday, 08 February 2014 15:28

Arab Organisation for Human Rights said that it had received complaints from the families of 12 students imprisoned in Egypt.


Egypt's Women against the Coup movement has revealed that the authorities arrested 200 women in December and January and accused the interior ministry of torture and sexual abuse. "We registered the arrest of 200 women since the ratification of the Demonstration Act, which requires prior permission from the interior ministry for any demonstration and imposes severe retribution against dissidents," said a report by the group.
According to Turkish news agency Anadolu, the women's movement pointed out that female students from Al-Azhar University top the list of prisoners, which includes girls under 15 years old and elderly ladies of 60-plus.
The movement's report noted that most arrests took place on the last Friday of December when 40 women were taken into custody. "Criminal sentences handed down in absentia started to appear in January," the report said. "Six female students from Al-Azhar were sentenced to one year in prison and six from Nasser City were sentenced to five years."
Women against the Coup said that violations against the women prisoners "started from the minute that they were arrested"; the report also uses the term "kidnapped". "They were beaten by batons, their scarfs were removed and they were pulled by the hair; clothes were ripped off and they were sexually molested by officers who touched their private parts," it alleged.
When the prisoners arrived at police stations they were obliged to strip off their clothes and, again, police officers touched their private parts and beat them before putting them in "inappropriate" cells. "After they were taken to Al-Qanater Prison," claims the report, "the women faced virginity tests and were mixed with common criminals, who also attacked them."
The UK-based Arab Organisation for Human Rights said that it had received complaints from the families of 12 students imprisoned in Egypt. "The complaints indicated that the ladies were beaten, insulted and sexually abused by soldiers or policemen when they were arrested."
Egypt's Deputy Interior Minister for Western Cairo, Brigadier Ali Damardash, denied the accusations. Speaking to Anadolu, he said: "I do not understand the violations it (AOHR) is speaking about. This is completely untrue… Egyptian prisons follow a system that respects international human rights… There is no basis for all the rumours about torture or violations in the Egyptian prisons."
It is worth noting that many domestic and international human rights organisations, including Amnesty International and Human Rights Watch, have issued dozens of reports describing the serious violations taking place inside Egyptians prisons. Human rights activists are denied permission to visit the prisons or meet the prisoners.
https://www.middleeastmonitor.com/news/africa/9647-female-prisoners-tortured-and-sexually-abused-in-egypts-jails
_________________
LEVOCARNIL 100mg/ml sol buv : Traitement médical pour 1 garçon de 5 ans et sa soeur Kenza de 8 ans a Skikda. Ce médicament n'est pas distribué en Algérie (2010)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger Skype
Publicité






MessagePosté le: Sam 15 Fév - 07:57 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mont du desert
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2010
Messages: 5 084
Localisation: france
Masculin
Point(s): 2 111
Moyenne de points: 0,42

MessagePosté le: Sam 15 Fév - 08:12 (2014)    Sujet du message: Des prisonnières torturées et abusées sexuellement dans les geôles égyptiennes Répondre en citant

Des prisonnières torturées et abusées sexuellement dans les geôles égyptiennes




Le mouvement « Femmes d’Egypte contre le coup d’Etat », a révélé que les autorités ont arrêté 200 femmes en décembre et janvier, et accuse le ministère de l’Intérieur de torture et de violence sexuelle. « Nous avons enregistré l’arrestation de 200 femmes depuis la ratification de la Loi sur les manifestations [[i]Demonstration Act[/i]], qui prévoit l’autorisation préalable du ministère de l’Intérieur pour toute manifestation, et impose un sévère châtiment contre les dissidents », a déclaré le mouvement dans un rapport. 
 
Selon l’agence de presse turque Anadolu, le mouvement des Femmes a souligné que les étudiantes de l’Université Al-Azhar sont en tête de la liste des prisonnières, qui comprend des filles de moins de 15 ans, et des femmes âgées de 60 ans et plus. 
 
Le rapport du mouvement a noté que la plupart des arrestations ont eu lieu le dernier vendredi de décembre, lorsque 40 femmes ont été placées en détention. « Les sanctions pénales prononcées par contumace ont commencé à apparaître en janvier », selon le rapport. « Six étudiantes d’Al-Azhar ont été condamnées à un an de prison, et six de Nasser City [district du Caire] ont été condamnées à cinq ans ». 
 
« Femmes contre le coup d’Etat » a déclaré que les violations contre les femmes détenues « ont commencé à partir de la minute à laquelle elles ont été arrêtées », le rapport utilise également le terme « enlevées ». « Elles ont été battues avec des matraques, leurs voiles leur ont été enlevés et elles ont été tirées par les cheveux, des vêtements leur ont été arrachés, et elles ont été sexuellement molestées par des agents qui ont touché leurs parties intimes », est-il déclaré. 
 
Lorsque les détenues sont arrivées aux postes de police, elles ont été obligées d’enlever leurs vêtements et, encore une fois, les policiers ont touché leurs parties génitales et les ont battues avant de les mettre dans des cellules « inappropriées ». « Après avoir été emmenées à la prison d’Al-Qanater », déclare le rapport, « les femmes ont été confrontées à des tests de virginité et ont été mélangées avec des criminels ordinaires, qui les ont également attaquées ». 
 
L’Organisation Arabe pour les Droits de l’Homme (OADH), établie au Royaume-Uni, a déclaré qu’elle avait reçu des plaintes des familles de 12 étudiantes emprisonnées en Egypte. « Les plaintes ont indiqué que les femmes ont été battues, insultées et agressées sexuellement par des soldats ou des policiers, quand elles ont été arrêtées ». 
 
Le responsable auprès du ministère de l’Intérieur égyptien pour la partie ouest du Caire, le brigadier Ali Damardash, a nié ces accusations. S’adressant à Anadolu, il a affirmé : « Je ne comprends pas de quelles violations elle (OADH) parle. C’est complètement faux [...]. Les prisons égyptiennes suivent un régime qui respecte les droits de l’homme internationalement établis [...]. Il n’y a aucune base à toutes les rumeurs de tortures ou de violations dans les prisons égyptiennes ». 
 
Il est à noter que de nombreuses organisations des droits humains nationales et internationales, dont Amnesty International et Human Rights Watch, ont publié des dizaines de rapports décrivant les violations graves qui se déroulent à l’intérieur des prisons égyptiennes. Les militant-e-s des droits de l’homme se voient refuser l’autorisation de visiter les prisons ou de rencontrer les prisonnier-e-s. 
 
Source : The Middle East Monitor. 
 
Traduit de l’anglais par SB, pour etatdexception.net 
 
http://havredesavoir.fr/des-prisonnieres-torturees-et-abusees-sexuellement-dans-les-geoles-egyptiennes/ 


 

_________________
LEVOCARNIL 100mg/ml sol buv : Traitement médical pour 1 garçon de 5 ans et sa soeur Kenza de 8 ans a Skikda. Ce médicament n'est pas distribué en Algérie (2010)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:26 (2017)    Sujet du message: Female prisoners tortured and sexually abused in Egypt's jails

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Islam Religion Humanité. Index du Forum -> Bienvenue Islam Religion Humanité -> Administration. Reglement. -> -> -> > -> Le journal -> L'actualité Internationale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template