Islam Religion Humanité.  Index du Forum Islam Religion Humanité.
L'enregistrement ne prend que quelques secondes. Copier/coller de ce lien : http://forumalgerie.xooit.com/profile.php?mode=register ou cliquez sur S'enregistrer ci-dessous.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Appel à témoins : humiliation de femmes voilées à l’aéroport de Saint-Etienne

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Islam Religion Humanité. Index du Forum -> Bienvenue Islam Religion Humanité -> Administration. Reglement. -> -> -> > -> Le journal -> L'actualité Internationale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mont du desert
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2010
Messages: 5 084
Localisation: france
Masculin
Point(s): 2 111
Moyenne de points: 0,42

MessagePosté le: Ven 14 Juin - 09:41 (2013)    Sujet du message: Appel à témoins : humiliation de femmes voilées à l’aéroport de Saint-Etienne Répondre en citant

7 juin 2013

Appel à témoins : humiliation de femmes voilées à l’aéroport de Saint-Etienne


Comme en juin 2012 à l’aéroport de Nantes, des femmes voilées sont contraintes de retirer leur voile publiquement ou de renoncer à prendre l’avion. Appels à témoins.



Crédit – Vincent DesjardinsEn juin 2012, pendant une dizaine de jours, à l’aéroport de Nantes des agents de sécurité de la SGA (Sécurité générale aéroportuaire) obligeaient les femmes voilées à se dévoiler publiquement avant embarquement.
Devant le portique de sécurité, les femmes voilées devaient comme tout passager déposer objets et effets personnels, veste ou manteau dans les bacs prévus à cet effet. Les règles de sécurité exigent ce type de contrôles que nul ne conteste.
A l’aéroport de Nantes, en 2012
C’est ce qui suivait qui posa problème : les agents en service exigeaient que les femmes voilées retirent publiquement leur voile, qui précisons-le, ne couvrait que leurs cheveux et non leur visage.
Il ne leur était pas proposé comme la procédure le prévoit de répondre à la demande des agents dans une cabine dédiée. Elles devaient se dévoiler devant tout le monde, à défaut de quoi elles étaient empêchées de prendre leur vol. Celles qui refusèrent l’humiliation publique durent mettre une croix sur leur séjour à l’étranger et, évidemment, sur leur billet d’avion.
La menace était du reste clairement brandie par les agents : le dévoilement public ou l’avion décolle sans les familles des récalcitrantes. Malgré les tentatives de dialogue, la volonté affichée de vouloir trouver une solution qui satisfasse tout le monde, les protestations collectives et individuelles, les agents de sécurité restèrent droit dans leurs bottes. Ils n’avaient pourtant pas le droit avec eux.
Scandalisés, de nombreux citoyens et des associations musulmanes se mobilisèrent pour faire cesser cet arbitraire. Cette mobilisation porta rapidement ses fruits. Alerté, le CFCM demanda au ministère de l’Intérieur de mettre fin aux agissements scandaleux des agents de sécurité de la SGA et de la police des frontières (PAF). Le ministère s’engagea alors à faire respecter le « principe du respect de la personne » en mettant fin aux interprétations abusives du règlement en vigueur.


Citation:
Lire : Aéroport de Nantes : humiliation avant embarquement pour les femmes voilées



Un an plus tard, c’est à l’aéroport de Saint-Etienne qu’au moins un agent de sécurité a décidé d’humilier des femmes voilées. En 2013, à Saint-Etienne
Il nous a en effet été rapporté que mercredi 5 juin, il y a tout juste deux jours, un agent de sureté de l’aéroport de Saint-Etienne, dans la Loire, a imposé aux femmes voilées de retirer leur voile publiquement sous peine de se voir refuser l’embarquement. Saisi, le CCIF (collectif contre l’islamophobie en France) nous confirme travail sur cet incident.
Il s’agissait du vol n°FR4426 de 11h30 à destination de la ville de Fez, au Maroc. Parce qu’il est très probable que d’autres femmes voilées ont subi ce même arbitraire sur d’autres vols vers d’autres destinations à l’aéroport de Saint-Etienne et ailleurs, nous lançons un appel à témoins afin de recueillir le témoignage d’autres victimes ou de voyageurs ayant été témoins de ces énièmes vexations. Si vous avez la moindre information – photos et vidéos bienvenues –, contactez le CCIF au numéro suivant : 09 54 80 25 93 ou par mail : contact[at]islamophobie.net.
Merci de relayer massivement cet appel à témoins par SMS, par mail, via Facebook et Twitter. Tout comme notre mobilisation en juin 2012 a permis de mettre un terme aux agissements absolument intolérables d’agents aux motivations troubles, il est du devoir de chacun d’agir pour qu’on ne puisse plus humilier et maltraiter les femmes musulmanes, premières victimes de l’islamophobie en France. Nous comptons sur votre mobilisation.

http://www.al-kanz.org/2013/06/07/aeroport-hijab-saint-etienne/
_________________
LEVOCARNIL 100mg/ml sol buv : Traitement médical pour 1 garçon de 5 ans et sa soeur Kenza de 8 ans a Skikda. Ce médicament n'est pas distribué en Algérie (2010)


Dernière édition par Mont du desert le Ven 14 Juin - 10:11 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger Skype
Publicité






MessagePosté le: Ven 14 Juin - 09:41 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mont du desert
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2010
Messages: 5 084
Localisation: france
Masculin
Point(s): 2 111
Moyenne de points: 0,42

MessagePosté le: Ven 14 Juin - 10:00 (2013)    Sujet du message: Aéroport de Nantes : humiliation avant embarquement pour les femmes voilées Répondre en citant

26 juin 2012
Aéroport de Nantes : humiliation avant embarquement pour les femmes voilées


Pendant une dizaine de jours, des agents de sécurité obligeaient les femmes voilées à se dévoiler publiquement avant embarquement.

Depuis mi-juin, de nombreuses femmes voilées qui prenaient l’avion à l’aéroport de Nantes ont subi un véritable traumatisme. Au moment du passage du portique qui mène à la zone d’embarquement, prenant prétexte d’un texte de loi européen, les agents de sécurité de la société chargée de la sûreté aéroportuaire leur imposaient d’ôter publiquement leur voile sans leur laisser la moindre latitude ; ce qui implique pour ces dernières de se dévoiler devant une longue file de passagers et de rester sans voile tout le temps de l’inspection. Le simple dévoilement a été vécue par beaucoup comme une humiliation.
La procédure était la suivante : devant le portique de sécurité, il était demandé aux femmes voilées de déposer objets et effets personnels dans les bacs prévus à cet effet, ainsi que leur veste ou leur manteau. Jusque-là tout était normal. Mais aussitôt, les agents en service exigeaient qu’elles retirent aussi le voile qui ne couvrait que leurs cheveux et nullement leur visage. Chaque jour en France, des centaines de femmes voilées passent le portique de sécurité d’avant embarquement sans qu’il ne leur soit demandé de se dévoiler publiquement, mais à Nantes (et semble-t-il à Bordeaux), on considère qu’il y a là un impératif sécuritaire.
Se dévoiler ou rater l’avion
Droits dans leurs bottes, les agents de sécurité ne voulaient rien entendre et opposaient systématiquement aux demandes d’explication le règlement européen EU n°185/2010 appendice 4-A. Or rien dans ledit appendice ne précise qu’il faille dévoiler les femmes publiquement, ce que, répétons-le, aucun aéroport en France ne pratique. Évidemment, cette interprétation du texte de loi suscita réprobation et refus. Face à des voyageurs médusés et bien décidés à ne pas subir l’arbitraire et l’humiliation, les agents convoquaient la police, qui faisait valoir ledit texte de loi. Tout ce que dit ce texte de loi, et notamment l’appendice évoque (voir extrait 1 et extrait 2) c’est qu’il y a nécessité d’une « palpation physique des coiffures et couvre-chefs » et « elle doit comprendre le cas échéant un examen physique ou visuel des cheveux, des chaussures », mais rien n’indique qu’il faille absolument que les femmes voilées se découvrent publiquement. Mieux, le texte ne dit pas que la palpation est systématique. Il ne mentionne pas non plus l’obligation de dépôt des couvre-chefs dans les bacs, ni par conséquent de dévoilement.
Réunies il y a quelques jours par un collectif d’associations, plusieurs familles ont témoigné des vexations subies à l’aéroport de Nantes. M., présente le soir de la réunion, témoigne : « Hier, un monsieur témoignait. Il est passé avec sa femme et ses enfants. On a demandé à sa femme de retirer le voile. Ils ne voulaient pas céder, donc la police est venue. Au bout d’une demi-heure de tractations, les policiers ont fini par leur dire que s’ils n’obtempéraient pas ils les mettraient dans une salle en attendant que l’avion décolle. Avec la pression et les enfants ils ont fini par céder, la femme était en larmes comme beaucoup d’ailleurs ! »
Un zéle sans concession
Pire, dans un communiqué publié ce soir, le CCIF (collectif contre l’islamophobie en France) rapporte le cas de deux femmes pour qui la violence de ce dévoilement en public s’est ajouté à une situation très difficile : la première s’est retrouvée la tête nue, totalement nue. Elle venait de subir une chimiothérapie et avait perdu tous ses cheveux. La seconde, qui se rendait au Maroc pour enterrer son enfant de deux ans, a dû aussi subir cette humiliation, dont elle se serait bien passée. Selon d’autres témoignages que nous avons reçus, ni les vieilles dames ni les femmes seules avec enfant n’étaient épargnées. Toutes étaient menacées d’avoir à faire avec la police si elles n’acceptaient pas l’humiliation.
Que la sécurité aéroportuaire prime, soit. Mais, une palpation par un personnel féminin et un dévoilement à l’écart du public contenteraient tout le monde. Sauf à considérer que la préoccupation première des agents était autre que sécuritaire. Comment expliquer en effet qu’ils aient accepté de faire systématiquement obstruction provoquant, pendant plusieurs jours, d’importants retards au départ de l’aéroport, alors qu’un contrôle à l’écart aurait évité tous ces retards ?
Aujourd’hui, après la mobilisation de plusieurs associations locales, la société chargée de la sécurité de l’aéroport a décidé de mettre fin à ces pratiques. Provisoirement seulement ?
http://www.al-kanz.org/2012/06/26/aeroport-nantes-humiliation/
_________________
LEVOCARNIL 100mg/ml sol buv : Traitement médical pour 1 garçon de 5 ans et sa soeur Kenza de 8 ans a Skikda. Ce médicament n'est pas distribué en Algérie (2010)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:49 (2017)    Sujet du message: Appel à témoins : humiliation de femmes voilées à l’aéroport de Saint-Etienne

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Islam Religion Humanité. Index du Forum -> Bienvenue Islam Religion Humanité -> Administration. Reglement. -> -> -> > -> Le journal -> L'actualité Internationale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template