Islam Religion Humanité.  Index du Forum Islam Religion Humanité.
L'enregistrement ne prend que quelques secondes. Copier/coller de ce lien : http://forumalgerie.xooit.com/profile.php?mode=register ou cliquez sur S'enregistrer ci-dessous.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Djamila, nounou voilée, inquiète de la loi sur la neutralité religieuse

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Islam Religion Humanité. Index du Forum -> Bienvenue Islam Religion Humanité -> Administration. Reglement. -> -> -> > -> Le journal -> Actualités algériennes nationales
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mont du desert
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2010
Messages: 5 084
Localisation: france
Masculin
Point(s): 2 111
Moyenne de points: 0,42

MessagePosté le: Dim 12 Fév - 14:05 (2012)    Sujet du message: Djamila, nounou voilée, inquiète de la loi sur la neutralité religieuse Répondre en citant

Djamila, nounou voilée, inquiète de la loi sur la neutralité religieuse


12/02/2012 à 13h43

Après l'interdiction des signes religieux à l'école et l'interdiction du voile intégral, ce nouveau projet de loi fait polémique
et est jugé islamophobe par ses détracteurs.



Djamila chez elle (Marie Kostrz/Rue89)

Dans son appartement ensoleillé de Nanterre, Djamila accueille avec une cascade de baisers et de sourires l'arrivée du bébé qu'elle garde. Pourtant, cette assistante maternelle a « mal au coeur ». Elle se sent directement visée par la proposition de loi qui souhaite imposer « toute neutralité religieuse » à la profession.
Djamila traîne cet embarras pour une raison simple : elle porte le voile. Lorsqu'elle a reçu des textos de collègues lui annonçant la nouvelle il y a une quinzaine de jours, elle n'y a tout d'abord pas cru. Pour elle, c'était « des on-dit », des « rumeurs ».
Cette maman de six enfants a reçu en avril 2011 l'autorisation d'exercer sa profession avec beaucoup de satisfaction :
Citation:

« Mes enfants devenus autonomes, je suis heureuse de pouvoir garder ceux des autres et améliorer les revenus de ma famille. »



Elle s'est finalement fait une raison. Le texte, adopté le 17 janvier par le Sénat à une large majorité, énonce bien dans son article 3 :
Citation:

« A défaut de stipulation contraire inscrite dans le contrat qui le lie au particulier employeur, l'assistant maternel est soumis à une obligation de neutralité en matière religieuse dans le cours de son activité d'accueil d'enfants. »


Un projet de loi jugé islamophobe
La proposition de loi, qui doit à présent être examinée par l'Assemblée nationale, est depuis l'objet d'une polémique : Françoise Laborde, sénatrice du Parti radical de gauche (PRG) de Haute-Garonne et auteur du texte, est accusée d'avoir rédigé une loi islamophobe.
Ses détracteurs considèrent que les assistantes maternelles musulmanes en sont la cible. Ils rappellent que l'élue a déclaré avoir été « incitée à agir » après l'affaire Baby Loup. En 2008, cette crèche privée avait licencié une employée qui refusait d'ôter son voile. Le 27 octobre 2011, la cour d'appel d'appel de Versailles a confirmé que cette décision était licite.
Le 7 décembre 2011, François Laborde a précisé au Sénat :
Citation:

« Le récent jugement de la cour d'appel de Versailles favorable à Baby Loup va dans le bon sens, et je souhaite que cette jurisprudence soit traduite dans la loi. »



Djamila adhère totalement à ces accusations d'islamophobie :
Citation:

« A Nanterre, on se retrouve au Relais assistantes maternelles (Ram), où les enfants peuvent jouer ensemble. Parmi nous il y a beaucoup de femmes voilées puisque c'est l'un des seuls métiers avec le ménage et l'assistance téléphonique que nous pouvons exercer telles que nous sommes. »


« Les parents connaissent ma religion »
La réplique de François Laborde, qui a martelé vouloir uniquement assurer aux parents la transparence sur les pratiques religieuses des assistantes maternelles engagées, énerve Djamila.
La professionnelle accueille chez elle deux bébés de moins d'un an. Elle assure que tous les parents ont pris le temps de faire sa connaissance, de savoir à qui ils confiaient leur enfant. La loi est donc à ses yeux inutile :
Citation:

« Dès le premier coup de fil je dis toujours que je suis voilée. S'ils acceptent, ils viennent ensuite me rencontrer à la maison : ils connaissent forcément la religion que je pratique, me pose des questions sur mes habitudes . Il n'y a vraiment pas besoin d'un contrat pour cela ! »



Elle refuse catégoriquement d'inscrire, dans n'importe quel document que ce soit, la religion à laquelle elle appartient. Cette distinction est à ses yeux aussi inutile que dangereuse :
Citation:

« Je suis née ici, je suis française et c'est tout ce qui compte. »


La religion, sujet proscrit avec les enfants gardés
L'intérieur de son appartement est aussi moderne et soigné que commun : un canapé gris sur un tapis rouge vermillon fait face à un large buffet noir dernier cri. Ce qu'on remarque est avant tout la présence d'un parc à bébé et de jouets bariolés qui occupent une bonne partie du salon. Rien, à part le voile qu'elle ne porte qu'en présence d'hôtes hommes, ne prouve son appartenance religieuse. La preuve pour elle que la loi est discriminante :
Citation:

« On considère que les personnes musulmanes sont forcément des extrémistes. On ne pense jamais que nous pouvons être une famille tranquille, pareil aux autres Français. »



Il est hors de question pour Djamila de parler religion avec les enfants qu'elle garde. Ce n'est « absolument pas son rôle ». Une suspicion envers les assistantes maternelles exprimées lors des débats parlementaires qu'elle considère avant tout ridicule :
Citation:

« Nous gardons des enfants âgés de moins de trois ans. Pouvez-vous me dire, de toute manière, ce qu'ils seraient capables de comprendre à cet âge ? »


« Difficile de ne pas se sentir visée »
Intarissable, Djamila est interrompue par la sonnette de sa porte d'entrée. Ingrid Fado, la maman d'Inaya, cinq mois, vient déposer son enfant. Elle n'avait pas entendu parler de cette proposition de loi. Cette diplômée en droit qui prépare le concours d'avocat est très sceptique quant à son application :
Citation:

« L'Etat va-t-il avoir les moyens de vérifier que la neutralité sera respectée ? J'aurais préféré qu'on laisse l'option aux parents d'évaluer la situation. »





Djamila et Ingrid Fado, maman d'une petit fille que garde Djamila (Marie Kostrz/Rue89)

Puis c'est au tour de Aïda (prénom modifié), assistante maternelle également établie à Nanterre, de confier ses craintes à Djamila. Au téléphone, elle insiste pour que le texte soit replacé dans son contexte :
Citation:

« Il y a eu la loi de 2004 sur l'interdiction des signes religieux à l'école, celle sur l'interdiction du voile intégral. C'est difficile de ne pas se sentir une nouvelle fois visé par celui-ci. »



Les deux amies sont d'accord sur un point : si la législation dans l'espace public passe encore, elle est intolérable dans l'espace privé.
Les sénateurs ont eux considéré que les assistantes maternelles, qui reçoivent une aide de la Caisse d'allocation familiale, rendent une mission de service public : normal donc d'étendre la laïcité aux espace privés qui accueillent les enfants en bas âge.
Interviewée par Europe1, Françoise Laborde explique que c'est une « avancée vers le service public » de la petite enfance :






La laïcité, une notion déformée ?
Jean Baubérot, spécialiste de la laïcité, est scandalisé que la laïcité puisse être brandie dans un texte de loi qu'il considère très discriminatoire contre les musulmans. Le vote du Sénat, à majorité socialiste, l'irrite beaucoup. Sur le blog qu'il tient dur Mediapart, il écrivait déjà en décembre 2011 à propos du texte :
Citation:

« Finalement, la stratégie de l'UMP et de Guéant qui ont dissocié la “liberté religieuse” de la laïcité, pour faire de la première un renouveau des liens entre la religion et l'Etat, et de la seconde le synonyme d'un contrôle de la religion des individus serait ainsi avalisée par le PS. »



Contacté par Rue89, il fait part de son agacement contre le vote du Sénat :
Citation:

« Si le PRG veut se battre pour la laïcité, qu'il commence par supprimer le concordat en Alsace-Moselle, c'est la plus grande entorse à ce principe en France ! »



Djamila, elle, ne compte pas en rester là. Elle prévoit de mobiliser ses collègues contre la proposition de loi et, pourquoi, pas, organiser une journée de grève des assistantes maternelles.


Djamila chez elle (Marie Kostrz/Rue89)
http://www.rue89.com/2012/02/12/djamila-nounou-voilee-inquiete-de-la-loi-su…
_________________
LEVOCARNIL 100mg/ml sol buv : Traitement médical pour 1 garçon de 5 ans et sa soeur Kenza de 8 ans a Skikda. Ce médicament n'est pas distribué en Algérie (2010)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger Skype
Publicité






MessagePosté le: Dim 12 Fév - 14:05 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Islam Religion Humanité. Index du Forum -> Bienvenue Islam Religion Humanité -> Administration. Reglement. -> -> -> > -> Le journal -> Actualités algériennes nationales Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template